Airsoft : 4 choses à savoir pour les débutants

L’airsoft est une activité à la fois ludique et sportive. Actuellement, cette activité est de plus en plus pratiquée par les Français. Les endroits qui y sont dédiés sont nombreux. À cet effet, des villes ont même créé des associations pour fédérer les joueurs. Avant de commencer dans cette discipline, vous devez savoir que c’est un jeu stratégique. Elle peut faire mal, ce qui implique que vous devez être équipé pour pratiquer cette activité. Ainsi, il est important de se renseigner sur l’airsoft avant de s’y lancer.

Le concept de l’airsoft

Avec sa notoriété grandissante, de nombreuses personnes se demandent si l’airsoft est une discipline sportive. Il est encore difficile de trancher et de la désigner comme telle. Toutefois, c’est une activité qui requiert de l’effort physique. Ainsi, pour le tireur débutant, il faut être en forme pour marquer des points avec son pistolet à bille. L’airsoft est un jeu de tir sportif qui se joue en équipe. Il revêt également un aspect jeu de rôle. Les objectifs et les règles varient d’une partie à une autre. De plus, la puissance du fusil d’airsoft est règlementée. Sa pratique nécessite aussi de suivre un scénario.

Bien que ce ne soit pas obligé de définir des objectifs ou de mettre en place une tactique, cela permet d’avoir une partie plus intéressante et motivante. Les scénarios sont variés allant de la défense d’une position contre les ennemis à la protection d’un témoin contre l’assaut des adversaires. Comme dans le domaine sportif, l’airsoft est régi par des règles précises. Ces dernières véhiculent le fairplay, qui est essentiel pour pratiquer les parties sans se blesser ou sans risquer de faire mal aux autres. Cette discipline permet de partager des valeurs de solidarité, de fraternité ou encore de dépassement de soi. Étant donné que c’est une activité qui se déroule en équipe, elle demande de la communication et la cohésion entre les participants.

Qui peut pratiquer l’airsoft ?

Tout le monde peut pratiquer l’airsoft, à condition d’être majeur. Toutefois, la vente d’armes airsoft est libre en France. De ce fait, il n’y a besoin d’aucune autorisation. Par contre, les pratiquants d’airsoft doivent les transporter dans un sac adapté sous peine d’avoir une amende. Le sac ou l’emballage permet aussi d’éviter d’effrayer les non-connaisseurs qui risqueraient de les confondre avec de vraies armes. En cas de contrôle policier, vous devez informer tout de suite les forces de l’ordre de leur existence.

Les équipements nécessaires pour faire de l’airsoft

Sa pratique exige des équipements spécifiques qui sont obligatoires autant pour les débutants que pour les experts. La protection oculaire est nécessaire avant de prendre part à une partie. Les organisateurs sont très stricts et n’hésiteront pas à vous exclure si vous n’avez pas cet accessoire. Pour cela, vous avez le choix entre des lunettes et le masque. Pour pratiquer l’airsoft, il faut également vous équiper des bonnes chaussures. Ces dernières sont indispensables pour protéger les chevilles. Pour les débutants, vous pouvez miser sur les modèles de randonnées et les rangers dans un premier temps. Les chaussures doivent être assez hautes pour maintenir la cheville.

En pratiquant l’airsoft, les mains sont aussi très exposées aux impacts de billes ainsi qu’à la végétation. Pour les protéger, vous devez vous équiper de gants. Les modèles en cuir sont les plus confortables. Les genoux sont aussi sollicités lors d’une partie. À cet effet, une paire de genouillères est nécessaire pour protéger les articulations contre les chutes. Les munitions utilisées en airsoft sont appelées des billes. Vous avez le choix entre des projectiles bio et ceux en plastiques. Ces derniers sont nettement moins chers, mais moins éco responsables par rapport aux billes bio. La housse est également nécessaire pour transporter les armes et pour les protéger. Cela vous permet aussi d’éviter les regards curieux.

Le choix des répliques airsoft

Ce sont les équipements fondamentaux en airsoft. Vous avez le choix entre plusieurs types de répliques sur le marché. Les débutants doivent connaitre quelques références avant d’en acquérir. D’abord, le choix des armes dépend du style de jeu et de l’endroit où se déroulent les parties. Si l’airsoft se passe dans un bâtiment par exemple, les armes de poing et les armes d’assaut court sont conseillées. Lorsque le terrain est plus grand, vous pouvez utiliser des modèles plus longs qui permettent de réaliser des tirs à distance tels que la carabine.

Les répliques sont classées en trois catégories selon leur méthode d’alimentation. D’abord, les springs qui doivent être armés avant chaque tir. Lors d’un tir sur une culasse, l’air comprimé se trouve dans le piston. En appuyant sur la détente, l’air se libère. Ensuite, il y a les modèles électriques, dont le fonctionnement est similaire à celui d’un revolver spring. Enfin, il y a ceux à gaz. Les modèles commercialisés sont souvent des pistolets, mais vous pouvez également trouver un fusil d’assaut ou à pompe.