Sac à eau, poche, hydratation : comment s’hydrater régulièrement sur un vélo ?

Les sacs à eau et les poches d’eau sont très utilisés par les amateurs de vélo. Selon eux, il n’y a rien d’aussi confortable et de pratique que d’avoir des réserves d’eau à la portée de main tout le long du trajet. Voici quelques astuces pour s’hydrater régulièrement sur un vélo.

Importance d’une bonne hydratation à vélo

Le corps humain est composé majoritairement d’eau. En se basant sur cette affirmation, les spécialistes ont mené des études qui ont révélé qu’une perte d’une infime quantité d’eau du poids de l’être humain aurait des effets négatifs sur ses performances physiques. Selon ses mêmes études, les meilleures performances étudiées lors des épreuves physiques étaient réalisées par les pilotes qui étaient bien hydratés. En effet, la déshydratation est à l’origine de plusieurs dysfonctionnements et de nombreux troubles comme les douleurs musculaires, les crampes, les difficultés respiratoires, l’instabilité du rythme cardiaque, etc. De plus, faire des efforts physiques dépense tellement d’énergies et d’eau que le corps n’arrive pas à compenser par lui-même les pertes. Il n’y a rien de mieux qu’une bonne hydratation pour aider le corps à compenser ces pertes rapidement et garder ainsi une meilleure performance sur la piste. Toutefois, il ne suffit pas tout simplement d’acheter certains kits comme le sac hydratation camelbak par exemple pour bien s’hydrater durant tout le parcours. Évidemment, il est indispensable de boire la bonne quantité d’eau aux moments les plus opportuns. Et ce, en suivant une démarche assez précise.

Les accessoires nécessaires pour une bonne hydratation à vélo

Devoir s’arrêter toutes les cinq minutes pour s’hydrater est à la fois pénible et peut avoir un impact non négligeable sur vos performances. De plus, cela peut vous retarder de plusieurs heures par rapport à votre destination. De même, trimbaler des litres de bouteilles d’eau sans s’équiper des bons accessoires peut aussi vous retarder, vous fatiguer et causer des inflammations, des maux de dos et autres désagréments similaires. Sans oublier qu’une mauvaise disposition des bouteilles d’eau sur le vélo n’est d’abord pas esthétique, mais cela peut également affecter l’aérodynamisme du vélo et du pilote en question. En partant de cette logique, les concepteurs d’accessoires pour vélo ont spécialement conçu des dispositifs spécifiques pour faciliter l’hydratation en elle-même, mais aussi pour faciliter le transport des boissons, quelle que soit la distance à parcourir. Ces modèles sont d’ailleurs conçus pour les longues distances pendant lesquelles le besoin en hydratation du pilote est plus conséquent. Il s’agit ici du sac d’hydratation et des poches d’eau qui se portent sur le dos, conçus minutieusement pour contenir la quantité d’eau nécessaire pour une certaine distance. À la différence des équipements traditionnels utilisés dans la pratique du cyclisme ces sacs pour vélo sont plus confortables et ne causent donc aucune sensation de fatigue d’irritation ou de dérangement au pilote, même pour les longs trajets. D’ailleurs, les dispositifs qui servent à mettre le sac au dos de son utilisateur sont faits en matériaux spécifiques, souples, doux mais résistants aux effets du soleil, de l’humidité et du vent.

Comment choisir son sac à eau ?

Avant de faire votre achat, il faut que vous sachiez que chaque modèle de sac à eau correspond à une pratique bien précise. C’est surtout la taille, la légèreté et la compacité du sac d’hydratation qui variera en fonction des différentes pratiques. Si vous souhaitez acheter un sac hydratation camelbak pour une compétition par exemple, il est préférable de choisir une taille plus petite, qui sera plus légère et plus compacte, mais qui vous permettra tout de même de transporter environ 9 litres d’eau afin d’assurer votre hydratation. En même temps, vous aurez l’occasion d’y ranger vos clés, votre téléphone, une poche d’eau supplémentaire, etc. Dans le cas où le camelbak sac hydratation est destiné à des randonnées, il convient de choisir une taille légèrement supérieure à celle de la compétition, c’est-à-dire dont la contenance va de 10 litres à environ 25 litres. Ainsi, en plus des boissons hydratantes, vous pourrez emporter des affaires et du matériel que vous avez à transporter avec vous. D’un autre point de vue, choisir un sac à eau pour vtt avec une bonne aération vous permettra d’éviter les dégoulinements de sueur dans votre dos. Ainsi, il faudra regarder les petits détails de près pour avoir une opinion bien faite sur la qualité globale du sac pour vélo que vous allez acheter. Il est particulièrement plus astucieux de vérifier la résistance des matériaux utilisés. Pour plus de confort, restez attentif sur les pièces détachées proposés avec le sac comme la pipette, les sangles, les lanières extérieures, les protections dorsales, les protections contre l’humidité, etc.

Où trouver les meilleurs modèles à mini-prix ?

Il est souvent difficile de trouver l’endroit idéal pour se procurer un sac à eau pour vtt à la fois de qualité et à prix abordable. D’abord, la multiplicité des modèles disponibles dans les boutiques, les différentes gammes proposées et les prix qui vont avec rendent le choix plus compliqué qu’il ne devrait l’être. La plupart des cyclistes professionnels choisissent d’acheter leurs équipements de cyclisme en ligne, qu’il s’agisse de vêtements, de protections, de casques, de chaussures, etc. C’est aussi sur ces sites spécialisés en ligne que ces professionnels choisissent d’acheter leur sac d’hydratation, avant tout parce que c’est la meilleure manière d’avoir une large gamme de choix pour ce qui est de la contenance, de la marque, du design et des coloris, mais surtout parce qu’acheter son sac à eau en ligne prend moins de temps que d’aller de boutique en boutique pour faire son choix. Sans compter que les produits disponibles en ligne ont généralement un meilleur rapport qualité prix, surtout si vous êtes sur le bon site. Sur ce, il est important de savoir bien choisir le site sur lequel vous allez faire votre achat pour accéder aux marques authentiques de sac hydratation camelbak vendues au meilleur prix du marché. N’hésitez donc pas à faire des comparaisons de prix, de qualité de produit et de services sur chaque site que vous visitez afin de trouver facilement et rapidement le modèle et le type sac pour vélo recherché.

Quand s’hydrater sur un vélo ?

Vu les résultats des études menées par les spécialistes, selon lesquelles une bonne hydratation à vélo est un gage de performance plus élevée, avoir une poche d’eau ou un sac à eau à sa disposition pour un court, un moyen et un long trajet doit donc être une habitude pour tous les pilotes, débutants ou professionnels. En effet, un être humain adulte perd environ 2,5 litres d’eau par jour, ce qui demande une compensation d’au moins un demi litre de plus en une journée. Ainsi, il est important d’apporter de quoi s’hydrater avant, pendant et après son parcours lors d’une sortie. Faut-il nécessairement boire de l’eau et uniquement de l’eau pendant son trajet ? Bien qu’une eau minérale puisse suffire en temps normal, il s’agit ici de faire des efforts physiques de longue durée. Vous n’êtes donc pas obligé de vous en tenir à l’eau, c’est-à-dire qu’il est possible voire conseillé d’alterner avec les boissons avec compléments en vitamines, souvent utilisés chez les sportifs, soit avant, soit après l’effort à effectuer. Vous pouvez aussi ajouter un apport en calcium, en fer, en magnésium, en manganèse, en phosphore, etc. pour compenser efficacement les calories et l’énergie consommée pendant l’exercice. Vous vous sentirez alors moins fatigué puisque les réserves de glucides dans votre corps seront en même temps compensées par ces apports supplémentaires. Le camelbak pte boiss peut vous aider à transporter sans problèmes tout type de boissons dont vous aurez besoin avant, pendant et après les exercices et les longs trajets à vélo.