Les athlètes ont-ils besoin de plus de créatine ?

Pour de nombreux athlètes de force, il ne suffit pas de s’entraîner, ils modifient également leur alimentation et utilisent des compléments. La créatine et les protéines jouent un rôle très important dans la construction du corps et soutiennent de manière fiable la construction musculaire. La créatine est  produite par le corps humain en petites quantités et est de toute façon suffisante sans formation. Si vous faites beaucoup de sport et que votre corps est très sollicité, il vous en faut plus.

La créatine : un apport musculaire indispensable.

Bien que le stagiaire puisse également ingérer la créatine par la viande ou le poisson, les graisses et les glucides indésirables pénètrent également dans l’organisme. C’est pourquoi les athlètes de force préfèrent les suppléments spéciaux qui contiennent principalement de la créatine pour la construction des muscles. Ces compléments populaires sont généralement proposés sous forme de poudre et ne contiennent en outre qu’une très faible teneur en matières grasses. Si elle est prise régulièrement, l’organisme est constamment approvisionné en créatine et peut fournir l’énergie nécessaire aux muscles.

La créatine est prise sous forme de supplément soit dans le cadre d’un traitement temporaire à des doses d’environ 10 grammes par jour, soit sur une période plus longue à raison de 3 grammes par jour pour accompagner l’entraînement. Selon les besoins, une période de 6 à 10 semaines devrait être tout à fait suffisante pour une cure. Cependant, l’application permanente est l’état actuel de l’application de la créatine, dans laquelle 3 grammes sont pris en continu, évitée une dose trop élevée.

Le corps est-il capable de produire lui-même de la créatine ?

Pour de nombreux athlètes, la question se pose de savoir quelle quantité de créatine doit être prise en plus de l’entraînement et si la production de créatine par le corps lui-même est suffisante. Le corps humain peut produire environ 1 gramme de créatine par jour. Le processus se déroule dans les reins, où la créatine est formée à partir de divers acides aminés tels que l’arginine et la méthionine. Cependant, le besoin quotidien d’un athlète se situe généralement autour de 3 grammes et ne peut donc pas être couvert par la production propre du corps. Pour cette raison, un apport supplémentaire est particulièrement nécessaire pour les athlètes de force.

Bien que la créatine soit également présente dans certains aliments tels que la viande ou le poisson, l’athlète n’en absorbe pas la quantité nécessaire. Une autre raison pour laquelle les aliments normaux ne sont pas particulièrement bien adaptés comme source de créatine est la teneur élevée en matières grasses du poisson et de la viande.

La créatine peut-elle être nocive pour mon corps ?

En plus d’un entraînement de force régulier, le corps a également besoin d’additifs pour la construction musculaire, dont certains sont pris avec de la nourriture ou sous forme de compléments alimentaires. Par nature, le corps humain a produit indépendamment de la créatine, qui est principalement responsable des muscles et de leur approvisionnement métabolique. Dans un état normal, la réserve de créatine de l’organisme est également tout à fait suffisante. Cependant, si la charge due aux activités sportives augmente, une administration supplémentaire de créatine est souvent nécessaire.

La créatine favorise en fin de compte la constitution globale des muscles et soutient en même temps une régénération rapide après un grand effort, de sorte que les performances de pointe peuvent être atteintes à tout moment sans problème.

En particulier dans le domaine de l’entraînement aux poids, comme le culturisme ou l’athlétisme, les produits à base de créatine sont de plus en plus utilisés (acheter de la créatine) pour obtenir une augmentation relativement rapide des performances et de la croissance musculaire associée. La créatine est non seulement utilisée seule pour gagner de la masse musculaire, mais aussi renforcée pour protéger le corps contre les blessures dans les sports de haut niveau où les muscles sont bien développés.

La créatine à des doses raisonnables (ici, la recommandation de consommation des fabricants sur les étiquettes des produits doit toujours être respectée) est exempte d’effets secondaires nocifs et peut donc être utilisée sans hésitation pour augmenter les performances et le développement musculaire associé. Cependant, il est également indispensable de boire suffisamment d’eau pendant l’ingestion et de ne pas dépasser la dose recommandée.