Course à pied : comment choisir sa paire de baskets ?

Le running est une pratique de course à pied reposant sur des activités reposant sur des mouvements répétés provoquant des chocs sur les articulations pendant la foulée. Le dos et les genoux sont les plus travaillés c’est pourquoi il est nécessaire d’être bien équipé pour échapper aux douleurs et blessures. Mais comment choisir la meilleure chaussure de running ? Choisir la meilleure chaussure de running s’avère difficile face à la multitude de marques dans les magasins sportifs. Plusieurs éléments sont à prendre en compte pour éviter les blessures et les douleurs comme la morphologie, la surface de pratique ainsi que la fréquence et la distance de course.

La morphologie

Durant les courses à pied, les articulations et les muscles supportent tout le poids du corps humain. Les chaussures de running contribue à apporter une stabilité et un confort durant les foulées. L’amorti, la stabilité et le confort sont les 3 aspects importants d’un basket de running ; Une bonne paire de chaussures  stabilisera et amortira les chocs endurés par les articulations et permettra d’éviter les éventuelles blessures. Les femmes de plus de 65 Kg et les hommes de plus de 85 Kg devront opter pour une chaussure avec un amorti additionnel et une mousse intermédiaire pour amortir les chocs.

Néanmoins, il faut toujours choisir une pointure supérieure à l’habituelle car durant les courses à pied en plus de l’effort et de la chaleur, les pieds et la voûte se gonflent. Le chaussant doit impérativement être adéquat au pied et le coureur ne doit ressentir de gêne ou de déséquilibre.

La surface de pratique

Le coureur doit prendre en compte plusieurs critères au moment de l’achat de ses paires de baskets pour course à pied comme le lieu de pratique. Quelle paire de running choisir pour la route, la montagne, les terrains souples ?

Les coureurs sur les routes ou terrains durs optent pour des chaussures à bon amorti et résistant pour absorber les chocs qui sont plus fortes que sur des terrains souples et une durée de vie plus longue.

Les coureurs dans la nature, sur la montagne, dans la boue ou en forêt s’intéressent aux chaussures avec plus de légèreté et de solidité. Les chaussures doivent aussi avoir des bonnes semelles ou des gros crampons pour bien s’accrocher au sol. Des chaussures dynamiques et légères sont aussi conseillés pour éviter d’alourdir les pieds et se fatiguer rapidement.

Les coureurs dans des terrains souple doivent favoriser des chaussures stables et assurant une sécurité des pieds.

La fréquence et la distance de course

La fréquence des entraînements de course permet de choisir les caractéristiques des chaussures en confort et en stabilité. Pour une distance de course de moins de 10 km, le choix se portera pour les modèles de bases dechaussures de running, or, pour les coureurs qui ont des fréquences supérieures à deux fois par semaines des modèles plus techniques sont sollicités. Tout cela en prenant compte de la résistance de la chaussure est aussi un aspect important car la durée de vie d’une paire de chaussure est de 2000 km environ.

Une chaussure inadaptée conduit à une disparition précoce de l’amorti qui ne supportera plus les chocs et causera des douleurs voire même des blessures car les articulations supportent les chocs durant les foulées.