Vêtements de chasse en battue : l’enjeu de la visibilité et de la sécurité

La chasse en battue séduit de nombreux adeptes. Bien qu’elle puisse être pratiquée toute l’année, cette discipline nécessite une autorisation spéciale et des vêtements adaptés. Les pratiquants doivent porter des tenues appropriées pour chasser en battue. Ces habits dédiés aux traqueurs et tireurs sont disponibles en plusieurs modèles et formats.

Comment s’habiller pour chasser en battue ?

La chasse en battue est surtout pratiquée en automne et en hiver, soit entre septembre et février. Exposés à des températures froides et à des intempéries, les chasseurs sont obligés de porter des habits spécifiques. Ces derniers doivent être chauds, imperméables et coupe-vent. Selon son profil, le chasseur doit choisir des tenues adaptées. Notez qu’il existe deux types de chasseur en battue, à savoir le traqueur et le tireur. Les vêtements anti-ronce sont surtout destinés aux traqueurs. Les tenues chaudes et confortables sont dédiées aux chasseurs postés ou tireurs. Les vêtements fluo sont obligatoires pour la chasse collective. Offrant une meilleure visibilité, ils pourvoient une grande sécurité. Les fabricants tiennent compte des besoins des amateurs de chasse pour proposer des vêtements adaptés à tous (hommes, femmes, traqueurs…).

La veste de traque est notamment dédiée aux traqueurs en battue. Spécialement conçue pour résister aux déchirures et à l’usure, elle est à la fois imperméable et respirante. Son aspect anti-ronce lui procure une certaine commodité pour le chasseur. Ce dernier doit en effet sortir le gibier de sa cachette en allant dans les buissons et dans les ronciers. Pour que l’habit puisse être bien visible, il doit être coloré en orange fluo et revêtu de bandes réfléchissantes. Les traqueurs doivent également porter un pantalon chasse de traque. Celui-ci doit avoir les mêmes propriétés que la veste de traque. Certains modèles disposant de membranes anti-perforation et de fibres protègent le chasseur des éventuelles attaques de sanglier récalcitrant.

Les vêtements pour tireurs et les vêtements fluo

Pour la chasse en battue, les tireurs se cachent dans des endroits précis pour repérer l’animal. Peu importe le temps qu’il fait, ils ne doivent pas bouger de leur cachette. Les chasseurs devront attendre que le gibier passe la ligne de tir pour lever l’attaque. L’animal ne doit en aucun cas remarquer leur présence. Toutefois, pour des raisons de sécurité, les autres chasseurs doivent voir le posté. Compte tenu de toutes ces contraintes, les tireurs en chasse battue doivent porter des vêtements de chasse confortables et sécurisés. Les détails orange fluo sont indispensables pour la sécurité des postés. Pour ne pas être remarqué par le gibier, ces derniers doivent se mélanger avec le décor. Pour une meilleure imitation de la nature, les postés se retrouvent dans l’obligation de porter une veste de camouflage orange et un pantalon uni.

Pour la chasse collective, le port de vêtements fluo, rouge ou orange s’avère obligatoire. Ces tenues optimisent la sécurité pendant la chasse. Sachez que certains des accidents relatifs à la chasse en battue découlent d’une mauvaise visibilité. C’est bien pour cela que le port des vêtements et accessoires fluo a été rendu obligatoire. Hormis les habits, les chasseurs doivent souvent porter une casquette (ou un bonnet) et un gilet de signalisation. La plupart des fabricants ajoutent des détails orange dans les pantalons et vestes de chasse à percussion afin d’optimiser la visibilité. Pour un usage varié, ils développent aussi des motifs à camouflage orange.

Pourquoi porter un gilet orange ?

Pour se déplacer incognito dans la nature, le chasseur en battue porte souvent un gilet orange. Plusieurs fédérations départementales de chasseurs recommandent cet habit de chasse pour ce type d’activité. Les coloris fluorescent et orange sont ainsi obligatoires dans 15 départements français. Notez que l’apparence de la vision des couleurs est différente chez le gibier. Cela varie selon les catégories de protéines synthétisées par les photorécepteurs de la rétine de l’animal.

La perception de couleur n’est pas la même pour tous les animaux. En tout cas, ces derniers voient par le biais des photorécepteurs dans leur œil. Les bâtonnets permettent de détecter les mouvements et de voir la nuit, tandis que les cônes sont très sensibles à la couleur. Celle-ci est se traduit sous forme d’onde lumineuse avant de se convertir en un signal électrique. Tout cela est interprété par le cerveau. Certains animaux ont plus d’opsines que d’autres. Les oiseaux, par exemple, ont une quatrième opsine qui leur permet de visionner des rayons ultraviolets. Les sangliers, par contre, n’ont que deux opsines. Cette vision dichromatique des couleurs exclut toutes les nuances de rouge. Les sangliers perçoivent le gilet du chasseur comme terne. Ils ne peuvent donc pas identifier le chasseur dans la nature. À force de laver régulièrement ses vêtements dans la lessive, le tireur ou traqueur deviendra plus visible aux yeux des animaux. La majorité des lessives renferment en effet des azurants optiques. Ces derniers absorbent les rayons UV et les réémettent dans le bleu. Celui-ci étant bel et bien perçu par les sangliers.

Les chaussures de chasse en battue

Les chaussures de chasse sont des accessoires incontournables en battue. Comme les vêtements, elles diffèrent selon le profil du chasseur. Les tireurs doivent porter des chaussures chaudes, imperméables et confortables. Les traqueurs, de leur côté, ont besoin de paires résistantes, imperméables et respirantes. Très actifs, ils peuvent en effet s’aventurer dans des courants d’eau. Les fabricants proposent un large choix de chaussure de chasse en battue. Ils vendent des bottes en caoutchouc, en cuir ou encore en néoprène. Les matériaux sont choisis avec soin pour éviter les déperditions de température. Il y en a pour tous les goûts, chaussures montantes, bottes chaudes, guêtres robustes anti-ronces…

Quel que soit le rôle du chasseur pour la battue, il trouvera tout un tas d’équipements en achetant chez le meilleur fournisseur. Ce dernier saura combler les besoins du traqueur ou du tireur. Selon la requête du chasseur, le vendeur peut proposer une tenue complète, une veste, un vêtement de camouflage, des bottes ou encore des casquettes. En consultant les catalogues des fournisseurs, les chasseurs trouveront sans doute leur bonheur.

Comment choisir ses vêtements et accessoires de chasse en battue ?

Le type de chasse et le gibier à chasser sont déterminants dans le choix de vêtements en battue. Les habits en orange fluo permettent au chasseur de se distinguer de la végétation. Ils sont efficaces pour lutter contre les accidents. Choisir le mauvais coloris de vêtement risque en effet de rendre la chasse beaucoup moins agréable.

Pour le pantalon, optez pour un matériau résistant et adapté au milieu en plein air. À part le fait de pouvoir vêtir le chasseur, il doit permettre de se protéger des ronces, du vent et du froid. Un pantalon de chasse doit résister aux variations de températures pour procurer une plus grande commodité. Il doit être porté avec des habits du même calibre. Les conditions climatiques et le biotique sont déterminants dans le choix du pantalon de chasse. Le type de végétation est un autre élément à bien considérer pour déterminer le type de pantalon adapté à l’activité. Ce critère peut imposer certains modèles ou types de finition. Si le terrain est assez ronçailleux, optez pour des coutures renforcées et des renforts à double épaisseur en polyamide. En tout cas, si vous débutez à la chasse en battue, faites-vous conseillé par des pros pour découvrir les types de vêtements et accessoires nécessaires pour l’activité.