Conseils vestimentaires pour les activités en plein air.

Nous nous retrouvons tous de plus en plus souvent dans la nature. Ce n’est pas surprenant : avec l’agitation de la vie quotidienne, il est merveilleux de se promener, de faire du vélo ou de camper au milieu de nulle part. Vous sortez souvent dans la nature aux Pays-Bas et à l’étranger ? Nous avons ensuite rassemblé quelques conseils pour vous concernant vos vêtements. Car quelle veste choisissez-vous lorsque vous partez en randonnée ou quelle veste est utile pour le camping ? Et quelles chaussures devez-vous porter lorsque vous voulez faire de la randonnée toute la journée confortablement ? Parce que s’habiller pour une journée dans la nature ne se résume pas à choisir la bonne veste d’extérieur, nous avons énuméré plusieurs conseils dans cet article. Vous voulez sortir avec nous ?

Fournir une bonne base

Quoi que vous fassiez dans la nature, il n’est jamais très agréable d’avoir froid en marchant ou en faisant du vélo. C’est pourquoi il est très important de s’assurer que vous disposez d’une bonne base : un beau midcoat dans lequel vous gardez la chaleur ou une veste d’extérieur de qualité comme une veste scandinave dans laquelle la laine est régulièrement utilisée pour la chaleur. Outre le choix de la bonne veste, il faut savoir qu’il est important d’avoir une base chaude. Bien sûr, une veste aussi épaisse est agréable et chaude, mais si vous ne portez pas les bonnes couches en dessous, il y a de fortes chances que vous ayez encore froid. C’est pourquoi vous devriez toujours travailler avec un système de couches.

Le grand avantage de porter des couches est que vous pouvez en retirer une quand il fait trop chaud. L’inverse est également vrai : n’est-il pas trop frais ? Ensuite, il suffit de mettre une autre couche. Tout en bas, vous préférez porter une chemise thermique, un article spécialement conçu pour garder votre corps au chaud. En plus de cela, vous portez une chemise de sport fine et respirante, de préférence dans un tissu qui élimine la transpiration. C’est important, pour ne pas avoir trop chaud. En été, par exemple, une telle chemise suffit quand on se promène à pied ou à vélo. La couche suivante est un gilet ou un pull, après quoi vient la veste chaude. Pensez à une veste softshell pour l’extérieur ou à une autre veste légère, de manière à pouvoir la ranger et la transporter avec vous en cas de besoin.

Outre le choix d’une veste confortable, comme un beau manteau de sport ou un trench confortable, il est bon de regarder ce que vous voulez emporter avec vous lors d’une journée dans la nature. Lors d’une randonnée, d’une promenade à vélo ou de toute autre activité sportive, il est toujours judicieux d’avoir avec soi un petit plus pour se réchauffer (sous réserve des prévisions météorologiques, bien sûr). Avoir froid et peut-être même tomber malade sans veste n’est pas vraiment quelque chose que l’on attend quand on est au milieu de nulle part. En complément de votre veste chaude, choisissez par exemple une écharpe, un chapeau ou des gants que vous pouvez facilement ranger dans votre sac.

Suit ensuite le contenu de votre (vos) sac(s) à dos. Veillez à ne jamais porter trop de poids que vous ne le souhaitez réellement, à moins bien sûr que vous ne vous entraîniez dans un but précis. Dans votre sac à dos, vous devriez au moins avoir assez de nourriture et de boissons : pensez aux barres granola, aux noix, aux fruits, aux sandwiches et aux bouteilles d’eau ou de limonade. Bien sûr, tout dépend de l’endroit où vous allez faire de la randonnée, mais dans de nombreuses réserves naturelles, vous trouverez des endroits où vous pourrez vous réapprovisionner en eau ou même boire l’eau de la rivière. Pensez surtout aux pays où il y a des montagnes, comme l’Autriche, la Suisse, l’Italie, mais aussi aux collines et aux montagnes de la Belgique. Apportez toujours avec vous une trousse de premiers secours comprenant un outil de dessin et des pansements. Rien de plus ennuyeux que d’avoir une tique ou une ampoule sur le pied en cours de route.

Quelle veste porter dans la nature ?

Enfin, nous allons vous en dire un peu plus sur les manteaux que vous devez porter lorsque vous partez à la campagne pour un ou plusieurs jours. Il est préférable d’opter pour une veste imperméable qui évacue la sueur. De préférence, cette veste est légère, de sorte que vous pouvez la porter facilement lorsque vous l’enlevez. Pensez par exemple aux vestes sportives pour les sports de plein air, aux parkas intelligentes et aux vestes softshell mentionnées ci-dessus. Des marques telles que adidas et The North Face proposent de très belles vestes d’extérieur de qualité, dans lesquelles vous pouvez marcher, faire du vélo et vous promener pendant des heures. Une grande partie des vestes d’extérieur est munie d’une capuche ; idéale pour un peu de chaleur supplémentaire et bien sûr contre la pluie.

Combinez toujours une veste d’extérieur de qualité avec de bonnes chaussures de marche, dans lesquelles vous devez avoir marché avant de faire une longue promenade. Après tout, une ampoule, une cheville douloureuse ou un problème avec le cou-de-pied n’est jamais vraiment agréable lors d’une belle randonnée dans la nature. Il existe différents types de chaussures de marche pour différents types de surfaces. Vous marchez beaucoup aux Pays-Bas sur un terrain plat ? Alors une chaussure de marche basse avec une bonne semelle est suffisante. Cependant, êtes-vous plutôt un alpiniste/ marcheur ? Achetez ensuite des chaussures de randonnée avec un bord supérieur à la cheville pour éviter les entorses. Ces chaussures sont souvent fabriquées pour les randonnées en montagne. Vous pouvez lire ici quelle veste vous portez pour les randonnées en montagne.

S’habiller selon la météo et nos activités de plein air peut s’avérer être compliqué si l’on pense aux prévisions trompeuses et à l’humeur changeante de dame nature. Devrait-on s’habiller en fonction des 15 à 20 mm de pluie prévus, ou se laisser guider par notre optimisme et sortir le short et le chapeau de paille?

Comme je suis certaine que la plupart d’entre vous se sont déjà fait dire cette fameuse phrase par vos parents : «N’oublie pas ton manteau! C’est mieux d’avoir trop chaud que trop froid…», je tiens à vous dire qu’ils avaient raison! Ces paroles sages traduisent l’idée principale derrière le système du multicouche: habillez-vous pour le scénario le plus défavorable et adaptez-vous au fur et à mesure.

Pourquoi s’habiller en avec plusieurs couches ?

Retrouver une température corporelle confortable est souvent plus facile à faire du chaud au froid que l’inverse. Si vous avez trop chaud arpentant des sentiers montagneux ou en pédalant sur votre de vélo de route, vous pouvez facilement ajuster votre température corporelle en retirant une couche.

L’idée consiste à retirer et à ajouter des épaisseurs de vêtements pendant vos activités extérieures pour que vous puissiez conserver une température corporelle équilibrée. Vous pourrez alors profiter de ce qui est vraiment important — comme votre prochain emplacement de camping, là… juste devant vous! — en tout confort.

Les trois couches principales du système multicouche

Le système multicouche comprend trois couches principales — une couche de base, couche intermédiaire et coquille/couche externe. Chaque couche joue son propre rôle et favorise une température corporelle équilibrée pendant votre activité.

Couche de base

La première couche — connue sous le nom de couche de base — est le vêtement qui est en contact avec votre peau. La fonction principale de la couche de base est d’éloigner la transpiration et de sécher rapidement pour que vous n’attrapiez pas froid.

Pendant l’hiver, où lorsqu’il fait vraiment froid, assurez-vous que la couche de base soit ajustée près du corps pour qu’elle puisse évacuer la transpiration au maximum. Dans le cas contraire, l’humidité restera sur votre peau jusqu’à ce qu’elle s’évapore d’elle-même, vous laissant alors plus vulnérable au froid.

Idéalement, il est préférable d’avoir une couche de base en tissu absorbant comme la laine, ou en fibres synthétiques tel le polyester. Ces tissus élimineront la transpiration de votre corps afin de garder votre peau confortablement au sec.

La laine mérinos est idéale pour les activités de plein air en raison de sa gestion des odeurs et de ses propriétés régulatrices de température. Elle vous apporte ainsi fraîcheur par temps chaud, et chaleur par temps froid.

Si vous partez à l’aventure sur une longue période et prévoyez porter la même couche de base quelques jours de suite, optez pour du lainage. La laine mérinos assure un moral d’aventurier élevé, tout en réduisant les odeurs que peut générer l’aventure.

Bien choisir la matière de ses vêtements

Les matières naturelles, recyclées ou hybrides (coton-polyester) ont leur carte à jouer côté performance. Comme la veste Deterra Hood Anorak de Tierra, résistante à l’eau et pourtant conçue sans aucun produit issu du pétrole, des fibres aux boutons. Elle a remporté plusieurs récompenses « innovation durable ».

Le coton est confortable, maintient une certaine fraîcheur au niveau de la peau mais sèche assez lentement, ce qui en fait une matière idéale par temps chaud et sec. Il est aussi facile d’entretien et peut bouillir. En version bio, on évite les pesticides, les OGM, certains traitements…

La laine, principalement mérinos

La laine limite naturellement les mauvaises odeurs, tient chaud même mouillée et évacue la transpiration plus rapidement que le coton. La laine mérinos est si fine qu’elle ne gratte pas. Elle est légère, se lave à 30°C, sèche assez rapidement (mais plus lentement que le synthétique) et est ignifuge. Malgré son prix élevé, cela en fait un concurrent direct aux textiles techniques. Quand on achète des vêtements en laine, on veille à choisir un producteur ne pratiquant en se renseignant auprès de la marque.