Achat de trotinette électrique : profiter d’un guide en ligne

Vous souhaitez adopter ce type de locomotion urbaine jusqu’alors réservé aux jeunes ? En effet, la trottinette électrique convient à tout âge et peut être utilisée par les enfants, les jeunes et les adultes pour réaliser des trajets assez courts en ville. De nos jours, de nombreux marques et modèles existent sur le marché qu’il peut être difficile de choisir. Consultez une guide en ligne pour trouver la trottinette qui vous convient.

Consultez les caractéristiques techniques

Le choix d’une trottinette doit avant tout reposer sur ses caractéristiques techniques. En effet, ce sont ces éléments qui définissent la performance de l’appareil. Tenez compte d’abord du gabarit et du poids de l’engin en fonction même de votre taille. En tout cas, optez toujours pour un modèle moins lourd pour pouvoir l’utiliser comme une trottinette classique en cas de besoin (panne de batterie par exemple). Dans ce cas, il vous est suggéré d’opter pour la speedway mini 5 sur entrottinette.com. Ensuite, évaluez l’autonomie et la vitesse, deux éléments fondamentaux pour la bonne utilisation de votre trottinette électrique. L’autonomie d’une trottinette est en moyenne de 20 km. La vitesse moyenne est de 25 km/h. Ne vous focalisez pas sur un appareil plus rapide, car la réglementation des vélos à assistance électrique limite la vitesse à 25 km/h au maximum. Notez que le temps de charge varie d’un appareil à un autre et cela peut aller de 3 à 5 h. Aussi, tenez compte de la charge maximale supportée par votre trottinette. L’autonomie de la trottinette dépend de bien de critères, dont le type de batterie utilisée. La batterie au lithium est la plus utilisée et la plus performante. On réserve les batteries au plomb pour les trottinettes électriques pour enfant. Enfin, concentrez-vous sur le moteur de la trottinette. Il peut être installé dans la roue avant ou arrière de l’engin, mais certains modèles embarquent une transmission par courroie. Ils sont plus rapides, mais plus encombrants également.

Évaluez le niveau de confort de l’appareil

Il est important de vous pencher sur le niveau de confort de la trottinette. Ce moyen de transport se veut d’être performant et confortable à la fois pour tous vos déplacements en ville. Ainsi, choisissez un engin avec un plateau plus large pour pouvoir poser confortablement vos pieds. Optez pour les trottinettes à grandes roues (200 mm environ) car elles sont plus stables. Privilégiez les pneus gonflables qui amortissent plus les chocs de la rue aux pneus pleins. Ce qui est notamment le cas lorsque vous roulez sur des pavés. Attention toutefois au risque de crevaison. Si vous comptez rouler sur des terrains accidentés ou par moments de pluie, misez sur des pneus crantés. Ils ont une meilleure adhérence au sol surtout lorsque celui-ci est glissant. Préférez la présence de garde-boue pour limiter les éclaboussures quand vous roulez sur des sols humides. Pour un meilleur confort de conduite, il est mieux de choisir un modèle réglable, c’est-à-dire un guidon réglable en hauteur. Certains modèles intègrent un éclairage LED, une option plus qu’utile si vous comptez rouler la nuit. Ajoutez un crochet pour pouvoir y accrocher votre sac. Enfin, pour conduire sereinement votre trottinette électrique, tournez-vous vers les modèles qui comportent un écran pour vérifier le niveau de batterie, le kilométrage ou encore la vitesse.

Choisissez votre système de pilotage

Le système de pilotage définit la facilité d’utilisation de la trottinette électrique. Ceci comprend le système d’accélération et le système de freinage. De manière générale, tout est contrôlé à partir du guidon de la trottinette. En effet, vous devez pousser le guidon pour accélérer et le tirer vers vous pour freiner. Puis, vous pouvez également disposer d’une gâchette sur le guidon à la manière d’un scooter. Vous devez appuyer sur la gâchette avec le pouce ou l’index pour actionner l’accélération ou le freinage. Le système de freinage est généralement installé au niveau de la roue arrière. Les systèmes mécaniques sont équipés de freins à disque à tambour tandis que les systèmes électroniques fonctionnent avec une gâchette installée sur la roue arrière. Par ailleurs, ces derniers sont des freins à friction traditionnelle, c’est-à-dire lorsque vous freinez, cela permet de recharger le moteur. On parle alors de récupérateur d’énergie. Ce deuxième modèle est très apprécié du fait qu’il permet de booster l’autonomie de la trottinette.

Qu’en est-il des normes et homologations ?

Lorsque vous achetez votre trottinette électrique, vous devez vous référer aux normes en vigueur sur le marché. En effet les appareils homologués sont plus performants et plus sécurisés. Les directives européennes insistent particulièrement sur la fabrication de la batterie. Elle doit suivre la directive 73/23/EEC. Puis, elles régularisent la mise en marché des engins selon la directive 2006/42/CE. En tout cas, tous les appareils en vente sur le marché doivent comporter le marquage CE pour garantir leur qualité. Enfin, il faut souligner que de nombreux règlements sont à respecter quant à la conduite de trottinette. Vous devez rouler uniquement sur la chaussée et non sur le trottoir. Puis, vous devez porter un casque. Enfin, votre trottinette doit être assurée, immatriculée et équipée de rétroviseurs et d’une selle.