Quelle tenue pour une petite randonnée à la montagne ?

Pour savourer pleinement une partie de randonnée en montagne, les fans de cette activité combinent trois couches différentes en guise d’effets vestimentaires. Voici quelques secrets à savoir pour ceux qui désirent faire partie de ses adeptes, notamment sur le choix des vêtements appropriés à porter. Gros plan sur le sujet.

Les vêtements pour la couche de base

Les vêtements de randonnée pour femme commencent par ceux qui sont les plus près du corps, c’est-à-dire ceux qui sont portés à même la peau. Il est vivement conseillé d’éviter un tissu en coton ou quelque chose de son genre, rétentrice de transpiration et qui sèche difficilement. Le mieux est de choisir des tissus à la fois imperméables et propices pour évacuer la transpiration. Pour l’heure, les tissus synthétiques légers permettent à la peau de mieux respirer.

Les férus de randonnée préfèrent aussi les vêtements fabriqués avec de la laine de mérinos qui sont à la fois de bons isolants et très légers, donc faciles à porter comme vêtements de base. Bien entendu, la tenue de randonnée en montagne préférée des randonneurs dépend des conditions climatiques extérieures. Un tee-shirt à manches longues avec un pantalon de sport ou un haut à manches courtes allié avec un short sera raisonnable pour un temps couvert ou ensoleillé, selon le cas.

Les habits pour la couche d’isolation

Cette deuxième couche de vêtement est essentiellement destinée à isoler le corps de toute variation brusque de température pouvant entraîner une malaise en cours de randonnée. Notons aussi qu’une bonne isolation permet de réduire les pertes de chaleur du corps vers l’extérieur. Les personnes de nature frileuses pourront opter pour plusieurs vêtements de randonnée pour femme d’épaisseur assez fine qu’elles peuvent ôter ou ajouter facilement selon le temps.

Si le temps est chaud et sec, on peut se passer de cette couche d’isolation, mais il faudra prévoir des vêtements isolants au cas où le temps tournerait subitement. Par temps froid et sec, mieux vaut porter des vêtements qui conservent la chaleur, tout en étant de bons évacuateurs d’humidité. Un meilleur compromis est trouvé avec des vestes en fibre polaire ou avec une doudoune duveteuse, du genre plumes d’oie ou de fibres synthétiques.

Les vêtements externes

Cette couche la plus extérieure servira à protéger la randonneuse des intempéries naturelles. Il est important donc que la tenue de randonnée en montagne soit adaptée à toutes sortes de variations climatiques, en chaud ou en froid. Un vêtement capable de briser les coups de vent, de pluie ou de grêle. Une veste imperméable et respirant à la fois, avec une doublure en fibre polaire escamotable est l’idéal, car il pourra être utilisé en tout temps. Il faut cependant se préparer à affronter le froid rigoureux en montagne en prévoyant une veste imperméable et bien chaude, avec une cape pour se protéger de la pluie.